Poupées de Modes et Travaux, petits cellulos et plus si affinités.

Archives de la catégorie ‘Heartstring Dolls’

Du danger de s’offrir un thé en surfant sur la toile

Copinautes, passantes et passants, avez-vous déjà vécu ce qui suit ? Oui, j’en suis sûre ! Il y a peu, pour se remercier d’avoir bien travaillé, Poupandco s’octroie une pause « thé bien chaud promenade sur le net » et là tchac ! Une mignonne frimousse qui frappe à l’écran !!! Sourire discret, genre : « je suis polie, bien élevée, avec moi, aucun tracas tu n’auras » ! Une qui cherche une nouvelle maison, quoi ! Et sa Mina de lui envoyer de sussurantes pensées comme quoi, pour jouer, deux c’est tellement, tellement mieux ! Alors voilà, Poupandco qui aime les petites rousses, a ouvert sa porte et ses bras !

IMG_6619

IMG_6614

IMG_6616

Comme Mina, c’est une petite Heartstring Doll qui mesure 25 cm. Avec un coton chiné en vide-grenier, et d’après un tuto très gentiment proposé dans le pupitre d’Esyram, Poupandco a tricoté une robe à sa petite.

IMG_6631

Puis Poupandco, qui se rappelait avoir vu, sur le net, une petite Heartstring vendue accompagnée d’un petit chien, s’en est allée fureter dans sa grande boîte aux trésors, remplie de petits-ceci et petits-cela, qui pourraient bien servir un jour… Et là, elle a retrouvé ce qu’elle y cherchait : le même petit chien, acheté en son temps aux Beaux-Jours à Rouen. Content de sortir de la boîte, qu’il était ! Un petit grelot au cas où il aurait des velléités de fugue, une laisse bricolée à partir d’une attache de bijou de portable (mais d’où peut bien sortir ce truc) ??? pour que la petite puisse l’emmener en promenade, et voilà !

IMG_6613

IMG_6610

Misère, la petite rousse aux yeux verts n’a pas encore de prénom ! Poupandco en voudrait un qui fleure la lande, la bruyère, l’air frais et le chant des oiseaux… Copinautes, passantes et passants, si vous avez des idées, n’hésitez pas !

Publicités

Le mignon minois de ma Mina

IMG_6508

Copinautes, passantes et passants, vous qui vivez au contact des petites personnes, vous savez qu'il y a celles qu'on cherche pendant des mois, des mois, et encore des mois, et que bien souvent, on finit par trouver alors que peut-être on n'y croyait plus… Et puis, il y en a d'autres qui se faufilent, se subrepticent (oui, Monsieur le Correcteur Orthographique, je sais que ce mot n’existe pas, c’est pour ça que je l’écris, non mais !!!) et finissent par se frayer un chemin dans notre vie.

IMG_6506

Par quel charme est-elle arrivée jusqu’ici ? Sa petitesse, sa gracilité, son « impish face » (visage espiègle) ?

IMG_6503

Et cette force de persuasion… « Poupandco, je suis petite, toute petite. Dehors il fait froid et je n’ai aucun vêtement chaud ! Tu sais, t’en as un modèle de cape, tu pourrais le faire en rouge, comme ça je serais belle et pi, on dirait que je serais le petit Chaperon rouge, toi aussi tu aimes les histoires, hein, et pi, tu ne mettrais pas si longtemps ! Dis oui, dis oui, dis oui ! »

Comment résister à de tels arguments ? Poupandco s’est inspirée du modèle de cape de Cathy Bird, en accès gratuit chez Ravelry.

IMG_6476

En 2003, l’américaine Joanne Flitton confectionne, pour sa poupée d’enfance, des tenues qu’elle met en vente sur eBay, juste pour voir… Le succès est immédiat ! En 2007, elle participe au grand salon IDEX en Floride avec déjà l’idée de monter sa propre entreprise. En 2008, Joanne Flitton convainct Dianna Effner de lui créer le moule de « sa » poupée. Elle sera en vinyle et mesurera 8,25 inches, soit 21 cm environ. Voilà le début de l’histoire des Heartstring Dolls…

Et voilà comment Mina, ma petite Heartstring Doll, est arrivée à la maison.

Poupandco avait déjà vu et touché les célèbres « Little Darling » de Dianna Effner pour lesquelles certaines addicts confectionnent de somptueuses tenues. Mais elles les trouvait… magnifiques, certes, mais trop grandes, trop parfaites, trop… et ne ressentait rien pour elles.

IMG_6480

Jamais elle n’avait vu, pour de vrai, de petites « Heartstring Doll » avant l’arrivée de Mina. Mais là, quand elle a ouvert la boîte, c’est sûr, son coeur a été durablement touché !